Des grands ballons vont bientôt apparaître dans le paysage de Trois-Rivières. Ces «ballons captifs» seront déployés à 450 mètres d’altitude a n de récolter des données qui seront analysées dans un nouveau centre technologique.
C’est une collaboration entre la Ville de Trois-Rivières et la jeune entreprise française Climate City. Elle veut installer à Trois-Rivières une grappe d’envergure internationale dédiée à l’adaptation des villes aux changements climatiques, un projet baptisé la Cité des trois climats.
Le projet réunira une équipe de chercheurs dynamiciens du climat, d’experts des technologies et applications aérospatiales et d’urbanistes. Trois phénomènes seront observés : les inondations, les îlots de chaleurs et la pollution.